14/10/2007

Le grès

Durnal carrière    Les grès sont largement exploités en Wallonie, dans l'Entre-Sambre-et-Meuse, la vallée du Houyoux, du Bocq et du Samson, la vallée de l'Emblève de l'Ourthe et l'Ardenne sous le nom générique de leur lieu d'extraction. Ci-contre, vue d'une ancienne carrière de Durnal.

    Il s'agit de roches détritiques formées par des grains de sable, enrobés dans un ciment. On distingue différents types de grès en fonction de la finesse des grains et de leur teneur en argile et en quartz et en d'autres minéraux silicatés. On trouvera donc des grès schisteux, des psammites, des quartzites, l'arkose, etc...

    On les trouve en abondance dans les assises du Dévonien et du Jurassique. Ce sont des grès très fins, argileux et légèrement micacés, emsiens à ciment siliceux dans lesquels des grains de quartz sont cimentés par de la silice ou encore les grès calcaires du sinémurien.

Thy Pairelle 1929    L'exploitation des grès est liée particulièrement à la confection de tous les types de moëllons, de pierres de parement, de dalles, de marches et de concassés. Ils peuvent être également utilisés pour la décoration intérieure et notamment pour réaliser des murs, des voûtes des dallages ou des cheminées rustiques. Le grès étant très robuste, on l’a surtout exploité pour le revêtement des routes au cours des XIXe et XXe siècles, avant qu’on ne lui préfère le recouvrement en asphalte. On remarque, à l'avant-plan de la carte postale ci-contre la route couverte de gros pavés de grès.

                                                                                                                                       .