25/01/2008

Du temps où l'Entre-Sambre-et-Meuse avait son "Robin des Bois"

robin_des_bois1 J’ai déjà évoqué la crise économique que connut la jeune Belgique vers 1848, en traitant de l’établissement de la ligne de chemin de fer Charleroi – Walcourt – Mariembourg et de ses antennes. On va prendre connaissance d’une autre cause qui engendra cette crise. A la même époque, en effet, la famine vint à frapper les populations les plus pauvres de notre pays.

Dans l’Entre-Sambre-et-Meuse, un homme, à la tête d’une bande de « brigands », se mit à rançonner les nantis pour pouvoir procurer du pain aux villageois les plus éprouvés, pris en otage par la cupidité des grands propriétaires terriens. Tel un Robin des Bois dans la forêt de Sherwood, cet homme pourchassé dut se cacher avec ses acolytes dans les bois pour se jouer de la soldatesque lancée à ses trousses.

                                                                                                                                                                                       (à suivre...)

15:20 Écrit par Bob dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : famine 1848, villages esm |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.