19/09/2007

St Feuillen et Fosses-la-Ville

    A l'époque mérovingienne, les missionnaires irlandais jouèrent un rôle capital dans l'histoire religieuse de notre pays. Venus nombreux d'Irlande, dénommée à cette époque "l'île des saints", ces moines ont contribué à la conversion des derniers païens au VIIe siècle.   

chasuble St Feuillen    Saint Feuillen était le chef d'une communauté de moines irlandais. Au milieu du VIIe siècle, ceux-ci, persécutés par le roi Penda de Mercie, n'eurent d'autre choix que de quitter la verte Irlande pour se rendre sur le continent. Ils avaient été chassés de leur monastère de Cnobheresburgh, en Est-Anglie.

    Au terme de son voyage, saint Feuillen trouva refuge auprès de la première abbesse de Nivelles, sainte Gertrude, qui s'assura de ses services comme conseiller spirituel. Elle lui permit également de fonder une nouvelle communauté pour ses compagnons de route dans le domaine de Fosses. C'est ainsi que "Bebrona", Fosses de son nom celtique, devint leur centre de rayonnement et leur centre d'activité.

    Un jour qu'il avait quitté sa communauté de Fosses pour se rendre à Nivelles avec trois compagnons de route, il dut demander son chemin à un individu mal intentionné qui les aiguilla dans une mauvaise direction. La nuit étant venue, les quatre moines furent contraints d'accepter l'hospitalité suspecte d'un habitant du hameau où ils se trouvaient. Leur méfiance était justifiée car, au petit matin, les quatre voyageurs furent égorgés par leurs hôtes. Ceux-ci enterrèrent les cadavres dans une porcherie après les avoir dépouillés de leurs vêtements. Ils s'en allèrent ensuite au loin vendre chevaux et bagages.

    Les sources historiques les plus sérieuses s'accordent pour situer la mort de saint Feuillen en date du 31 octobre 655, victime d'une agression dans la forêt charbonnière du Roeulx

    Ne voyant pas les moines arriver, sainte Brigide entreprit des recherches avec des moines de la communauté de Fosses. les cadavres ne furent retrouvés que septante-sept jours plus tard.

plan cadstral de 1812    Les écritures rapportent que les dépouilles furent ramenées solennellement à Nivelles, portés toute la nuit à la lueur des cierges et des flambeaux en présence de nombreux laïcs et de clercs. Le cortège funèbre était attendu dans la périphérie de Nivelles par  l'évêque de Poitiers, Dion et par Grimoald, maire du palais, deux personnages importants qui résidaient dans la région au moment des faits.

    Dès que les reliques pour Nivelles furent prélevées, la dépouille mortelle de saint-Feuillen fut reconduite en procession au monastère qu'il avait fondé à Fosses, selon le souhait qu'il aurait formulé avant son départ pour Nivelles.

    Huit grands tableaux datant de 1765, fixés aux murs du choeur de la collégiale de Fosses relatent la vie de saint Feuillen.

·         La mère de St Feuillen, condamnée au bûcher à cause de sa conversion au christianisme et de son mariage secret avec un prince irlandais, est sauvée par une fontaine jaillie du sol ;

·         Feuillen, Fursy et Ultain sont baptisés par leur oncle, l’évêque saint Brendan, abbé du monastère irlandais de Clainfurt ;

·         Feuillen est sacré évêque par le pape Martin V à Rome (selon un épisode l égendaire de la vie de St Feuillen) ;

·         Feuillen, passé en Gaule, est accueilli par Ste Gertrude de Nivelles, fille de Pepin de Landen, maire du palais, qui lui donne la terre de Fosses ;

·         Feuillen construit le monastère et l’église de Fosses (par anachronisme, l’artiste a représenté l’église telle qu’elle se présentait en 1765) :

·         Feuillen et ses trois compagnons sont massacrés au Roeulx, en revenant de Nivelles en 655 ;

·         Ste Gertrude, guidée par une colonne de fumée, retrouve le corps de St Feuillen ;

·         les restes de St Feuillen sont ramenés, selon son désir, à Fosses : le chariot traverse le gué de la Sambre à Franière.

    Des panneaux sculptés ornant les stalles datant de 1524 représentent également des scènes de la vie du saint fondateur de l'abbaye de Fosses.

    Vous retrouverez la légende de St Feuillen dans la catégorie « Légendes » de ce blog.

                                                                                                                                         Bonne journée...

Les commentaires sont fermés.