25/08/2007

Le développement de la brasserie Caracole à Falmignoul

Flavia et Charles    Partis d'une micro-brasserie installée, en 1990, dans une remise, à la périphérie de la capitale wallonne, les deux partenaires fondateurs achètent donc, en 1992, les anciens établissements Lamotte à Falmignoul.

    Leur petit laboratoire expérimental qui produisait une vingtaine de brassins par an s'est transformé, peu à peu en usine. Ils brassent désormais, annuellement, plus de 1400 hectolitres de bière spéciale.

    De nouveaux investissements (plus de € 500.000) furent régulièrement apportés par les fondateurs afin d'augmenter la capacité de production et de rendre les locaux plus fonctionnels. C'est ainsi qu'en 2001, la chaîne de soutirage fut automatisée et que plusieurs bières furent commercialisées au fût. Des cuves en cuivre et du matériel fut également récupéré dans d'autres brasseries.

    Les bières brassées à la Brasserie Caracole ne se retrouvent pas dans les rayons des grandes surfaces, mais dans les petits estaminets indépendants, libres de contrat avec les grandes brasseries. Quelques palettes sont toutefois expédiées vers la France, les Pays-Bas, la Suisse et même les USA.

    Les responsables de la Caracole, Jean-Pierre Debras et François Tonglet espèrent que leur activité sera bientôt rentable. Ils ont engagé un représentant commercial en la personne de M. Charles Fontaine (créateur du "Gambrinus Drivers Museum" à Romedenne). Un ouvrier employé à mi-temps a également rejoint l'équipe.

                                                                                                                                         (à suivre...)

 

Commentaires

Forum d'entraide des bloggeurs.

Écrit par : aidesupport | 25/08/2007

Les commentaires sont fermés.