24/08/2007

Histoire de l'ancienne brasserie de Falmignoul

La brasserie Moussoux.

    La brasserie de Falmignoul fut fondée au XVIIIe siècle par la famille Moussoux, vers 1766. Une malterie, dont la production se vendait jusqu'à Bruxelles vint s'y adjoindre, par la suite.

    Plusieurs générations de Moussoux se succédèrent à la tête de la brasserie jusqu'à la mort accidentelle de M. Jean Moussoux en 1929.

    La direction de la brasserie fut alors confiée par sa veuve à un ingénieur-brasseur de Resteigne, M. Georges Lamotte.

    En 1939, une terrible tempête fit tomber la grande cheminée sur les bâtiments et la brasserie. Elle était détruite et en octobre 1941, la propriétaire des lieux, Mme Vve Moussoux vendit les bâtiments en ruine à son ingénieur-brasseur.

La brasserie Lamotte.

    Après l'armistice et la remise en état des lieux, la production reprit, jusqu'en 1971 sous la nouvelle enseigne "Brasserie Lamotte". La malterie fut également remise en activité jusqu'à son expropriation dans les années 50.

La brasserie Caracole.

Caracole brasserie 2    Le rachat de la brasserie, laissée à l'abandon depuis sa cessation d'activité, fut rachetée par les associés MM. Debras - Tonglet, fin 1992. Une fois le matériel remis en état, le premier brassin de la Brasserie Caracole fut réalisé le 14 août 1994, dans des cuves en cuivre chauffées au feu de bois, à l'ancienne.

    Le second objectif des deux associés, à savoir de créer un pôle touristique dans la région se réalisa par l'organisation de visites guidées et de dégustation à la bonne saison. D'autres formes d'art sont encore mis à l'honneur par la venue d'artisans tels que potiers, souffleurs de verre,... qui viennent faire une démonstration de leur savoir-faire.

                                                                                                                                          (à suivre...)

Les commentaires sont fermés.