23/08/2007

Histoire de la brasserie namuroise Caracole

troublette bout    L'histoire de la Caracole est avant tout celle de deux copains: M. François Tonglet, commerçant indépendant spécialisé en bières et M. Jean-Pierre Debras, licencié en sciences zoologiques et diplômé en brasserie.

    Au fil des rencontres et des conversations, ils en vinrent, en 1986, à envisager la fabrication d'un brassin typé. Restait à trouver le local. Ce fut fait deux ans plus tard, lorsqu'ils purent s'installer dans une remise dans la région namuroise et purent rassembler du matériel d'occasion.

    Le but premier recherché était de produire des bières spéciales pour les commercialiser dans Namur. Ensuite, ils espéraient déboucher sur un concept liant brasserie et cadre touristique.

    En 1990, la production pu commencer: une Caracole brune et une ambrée, avec une fréquence de vingt brassins par an.

    1992 voit la naissance de la Troublette, créée pour les Fêtes de Wallonie et la Cuvée de l'an neuf.

    Bien vite, la remise et les annexes qui s'y ajoutèrent furent trop exigus pour faire face au succès rencontré par les différentes bières mises en production. il fallait donc trouver un entrepôt approprié.

    Ils apprennent un beau jour la vente des bâtiments de l'ancienne brasserie de Falmignoul, à l'abandon depuis une vingtaine d'années. L'ensemble, toujours équipé de tout le matériel nécessaire, est laissé pour la somme de 5.000.000 Bef.

 

                                                                                                                                            (à suivre...)

Les commentaires sont fermés.