19/08/2007

L'aménagement des jardins d'Annevoie

Annevoie allée du jardin    Plus encore que le château, ce sont les 11 hectares de jardins et de parcs qui font la renommée d'Annevoie.

    Charles-Alexis de Montpellier, toujours assisté de l'architecte Phazelle, composa, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, un écrin de verdure et d'eau pour son nouveau château, en appliquant rationnellement le principe des vases communicants et en installant des canalisations aux endroits voulus. Le maître des lieux, passionné par l'aménagement des jardins, inspiré de Versailles et de Saint-Cloud, mélangeant les éléments empruntés aux jardins à l'italienne et à la française, et le technicien habile ont réussi à domestiquer, puis à utiliser les forces de la nature.

    Nicolas-Charles de Montpellier, fils du fondateur, poursuivit l'oeuvre de son père  en reproduisant artificiellement des effets naturels. La générosité de la nature atténua peu à peu le caractère strict d'une ordonnance à la française.

    Frédéric de Montpellier, à la fin du XIXe siècle, apportera encore quelques traits pittoresques à l'ensemble de la composition.

Annevoie données    A partir de 1940, Pierre de Montpellier entama la restauration des jardins afin de leur rendre leur esprit originel. Il supprima la plupart des aménagements inspirés par l'Angleterre du XIXe siècle et entreprit d'enrichir la statuaire en opérant des acquisitions en provenance de grands jardins d'Europe. Vers 1950, il aménagea encore un nouveau jardin, situé à l'est du domaine, en contrebas du grand canal. Ce jardin de fleur fut créé pour satisfaire une présence de touristes toujours plus dense. Cette parcelle, bien que restant dans l'esprit des jardins du XVIIIe, se distingue nettement des jardins historiques.

                                                                                                                                         (à suivre...)

08:01 Écrit par Bob dans Châteaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : annevoie, villages esm |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.