16/08/2007

Les bâtiments contemporains du château d'Annevoie

Annevoie cour du château    En 1775, le manoir était devenu une agréable demeure à un étage aux façades classiques. Il n'a plus subi de modifications depuis, si ce n'est qu'il a perdu l'enduit dont les moellons de pierre calcaire étaient jadis couverts et que les remises ont été transformées en garages. Le confort est toutefois entré dans le domaine par l'installation d'un chauffage central et l'arrivée de l'électricité.

     Le château est situé au fond d'une cour, dans laquelle on pénètre par un vaste porche en pierres appareillées, flanqué de dépendances. Il a été construit en pierres grises, à un étage et est coiffé d'un toit aigu en ardoises agrémenté de quelques lucarnes.

Annevoie rond pt des allées    A gauche, la cour est clôturée par une galerie, rythmée par des pilastres encadrant onze portails, aujourd'hui presque tous obturés. Une galerie similaire, couronnée d'une balustrade "à l'italienne", bordait à l'origine le côté droit, dont un des portiques donnait accès aux jardins.

    Le bâtiment principal, d'une harmonieuse longueur présente un avant-corps dans lequel s'ouvre un portail en plein cintre. Un fronton triangulaire à tympan nu le surmonte, supporté par deux pilastres à console historiée. Celui-ci coupe en son centre la corniche en pierre. La façade présente, de part et d'autre de l'entrée, deux fois cinq grandes fenêtres à linteau bombé et à clé.

Annevoie jeux d'eau    Les travées situées de part et d'autre de cet avant-corps central sont flanquées de deux ailes symétriques qui font saillie sur la cour d'honneur: La vieille tour seigneuriale, à droite, et un pavillon qui lui fait pendant. On retrouve, également deux ailes en saillie sur la façade arrière dont les murs baignent dans une pièce d'eau et s'y reflètent comme dans un vaste miroir d'eau.

    Le frontispice d'entrée, le plus travaillé, donne accès à un grand vestibule qui occupe l'espace des deux niveaux et qui s'ouvre, à l'arrière, sur la grande pièce d'eau et sur le buffet d'eau qui prolonge la perspective sur le versant. De ce côté, le château laisse deviner plus clairement les étapes de sa construction:

  • Sur la droite, on découvre un manoir traditionnel de trois travées cantonné par la tour privilégiaire.
  • Au centre, on retrouve les vestiges du premier château à un niveau, dont l'implantation générale modifia déjà l'axe du manoir primitif.
  • Sur la gauche se développe la suite du château classique, réalisé sous la direction de l'architecte - entrepreneur Philippe Phazelle et qui poursuit la courbure amorcée par l'ancien bâtiment qui épousait le mouvement de la vallée.

                                                                                                                                          (à suivre...)

08:01 Écrit par Bob dans Châteaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : annevoie, villages esm |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.