21/07/2007

Le château-ferme de Falaën

Les origines du château-ferme:

Falaën château ferme extérieur    La terre de Falaën faisait jadis partie du domaine de Montaigle. Elle fut achetée en 1628 par un certain Gilles Polchet, mayeur de Bouvignes, alors que la forteresse de Montaigle était déjà abandonnée depuis trois quart de siècle.

Falaën château ferme portail d'entrée    C'est son petit-fils, le chevalier Pierre Polchet, qui fit construire sur cette terre le château-ferme de Falaën, entre 1670 et 1673, comme le précisent les chiffres formés par les ancrages dans les murs.

    Le caractère défensif de la ferme se justifiait pour protéger l'exploitation des multiples bandes armées qui sévissaient dans la région.

Les différents propriétaires:

    Au XVIIIe siècle, on vit le domaine passer aux Coppin, famille fort populaire de la région. Cette popularité leur valut de ne pas être dépossédés de leurs biens lors de l'occupation française.

Falaen château    Cette famille acquit la célébrité lorsque, en 1830, Feuillen de Coppin devint membre du gouvernement provisoire établi à la Révolution du peuple belge contre l'occupant Hollandais. Membre de la Constituante, il fut Gouverneur de la province du Brabant avant de venir se retirer sur ses terres à Falaën où il mourut en 1887, à l'âge de 87 ans. Il était le dernier survivant de l'équipe, qui au lendemain de la défaite rapide des Hollandais, avait collaboré à la destinée de la jeune Belgique.

Falaën coin droit    Durant la première moitié du XXe siècle, le château-ferme qui avait été acquis par la famille Delhaye, continua d'assurer son rôle d'exploitation agricole.

    Le château-ferme de Falaën  est actuellement le siège du syndicat d'initiative de l'entité de Onhaye et renferme le musée des Confréries Gastronomiques. De multiples activités y sont organisées par la Confrérie "Li Crochon" : expositions d'artistes régionaux, expositions de verres à bière, etc. Dans les caves, l'ancienne cuisine du château a été aménagée pour déguster "Li Crochon" et sa fameuse cuvée.

Description des différents bâtiments.

Falaën château ferme tour-porche    Le bâtiment se présente comme un vaste quadrilatère homogène en briques enduites, de moellons de calcaire de la région et couvert d'ardoises. Edifié dans le style traditionnel légèrement teinté de baroque, il est flanqué de trois tours d'angle carrées et d'une tourette surmontée d'un toit bulbeux. L'ensemble était, à l'origine, entouré de douves et un pont-levis donnait accès à une tour-porche. Actuellement, le pont-levis d'antan a été remplacé par un pont à trois arches qui enjambe les vestiges des anciennes douves.

    Passé le pont, on s'engage sous l'arc en plein cintre du portail qui perce la tour-porche datée de 1672. On peut encore apercevoir, entre les gros pilastres en saillie les traces laissées par les glissières de l'ancien pont-levis. De part et d'autre de la tour-porche, s'étendent deux longues ailes de dépendances.

Falaën château ferme cour intérieur    Un imposant corps de logis comportant une jolie porte baroque à linteau droit et daté par ancres de 1673, occupe toute l'aile droite de l'édifice. A l'angle, la tour colombier à couverture bulbeuse est millésimée 1670. A la gauche du corps de logis, on découvre toute une aile d'étables basses bâtie en moellons enduits. Pour refermer le quadrilatère, une imposante grange bâtie en moellon est disposée en long et assure l'équilibre des masses. Elle est couverte d'une toiture à croupettes et coyaux. Une petite tour carrée, plus trapue, vient se greffer à l'angle extérieur. La colonne élancée du pilori de justice, qui autrefois se dressait à l'extérieur a été placée au centre de la cour.

    A l'intérieur du corps de logis, bon nombre de lourdes portes en chêne sont encore d'origine, de même que le magnifique escalier de style Louis XVI et que quelques stucs qui ornent le dessus d'une cheminée. 

                                                                                                                                       Bonne visite...

20:55 Écrit par Bob dans Châteaux | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : villages esm, falaen, molignee |  Facebook |

Commentaires

C'est super bien documenté, votre blog.

Écrit par : Val | 20/02/2008

Citer ses sources Le résumé est bien rédigé mais pouvez-vous citer vos sources (en l'occurence, mon site non officiel de Falaën) sur votre article svp? C'est la moindre des choses que l'on puisse demander.
http://users.swing.be/falaen/

La page que vous avez copiée : http://users.swing.be/falaen/falaen_chateau.htm

Écrit par : Olivier Mattelart | 26/08/2009

Balle au centre :
Toute cette belle littérature vient du "Patrimoine monumental de la Belgique" Tome 22/2 dont on reconnait le style précis et ampoulé... Publié en 1996.

Moi, je cherchais des informations sur une ligne de Tram qui serait passée par Falaën... Ma mère prétend qu'elle existait en 1940.

Écrit par : fponpon48 | 10/03/2011

Les commentaires sont fermés.