10/07/2007

Remy De Puydt

depuydt    Nous allons faire un peu plus connaissance avec un personnage très important pour le génie civil et pour le chemin de fer, auteur du second projet destiné à relier la Sambre à la Meuse en traversant l’Entre-Sambre-et-Meuse.

    Rémy De Puydt est né à Poperinge le 3 août 1789. Il entreprit à Paris des études d'architecture et de génie civil, puis s'engagea à l'armée où il obtint rapidement le grade de capitaine d'infanterie. En juin 1815, après Waterloo, il intégra l'armée des Pays-Bas avec le même grade. Il participa à la guerre en Saxe et en Silésie, puis blessé, il retourna à la vie civile. Il quitta l'armée vers 1817 pour gagner l'administration des droits et accises avant d'entreprendre des études d'ingénieur et d'architecte. Il exerça ensuite son métier d'architecte et d'entrepreneur de 1819 à 1830, principalement dans les régions de Mons et de Charleroi. Il y construisit des écoles, des maisons communales, des casernes, des routes et des ponts.

    Dans le courant du mois de septembre 1830, il participa activement aux manoeuvres du groupe radical montois. Après la révolution belge, le gouvernement provisoire, sous l'influence de Gendebien, ne manqua pas d'en tenir compte. Remy De Puydt réintégra l'armée avec le grade de Lieutenant-Colonel et le commandement des troupes du Génie. Il occupa le poste de commandant en chef de la jeune armée belge et siégea à la Chambre des représentants.

    Parmi ses grandes réalisations, on compte la canalisation de la Sambre, mais aussi la réalisation partielle du canal de Meuse et Moselle qui fut interrompue par la Révolution belge. Il proposa encore la canalisation de la Meuse et la création d'un canal dans l'Entre-Sambre-et-Meuse. Les circonstances dues à la Révolution et quelques rivalités contrarièrent ses plans.

    Il fut choisi par le roi Léopold Ier en 1841 pour négocier une éventuelle colonisation du Guatémala par la Belgique. Il y obtint toutes les garanties, mais l'entreprise capota à son retour.

    Il rédigea encore de nombreux mémoires et rapports sur des projets de génie civil, mais également sur des sujets directement liés à l'armée tels que la création d'une école militaire, des propositions de lois sur l'avancement et les pensions militaires, l'emploi de troupes aux travaux publics, ...

    Il décéda à Schaerbeek le 20 septembre 1844.

                                                                                                                                       Bonne soirée.

Commentaires

Bonjour,
Remi de Puydt fit ses études aux Arts et Métiers à Paris puis participa aux campagnes de Bonaparte. Blessé, il fut soigné en Alsace où il se maria. Nommé capitaine en 1815, il démissionna rapidement. Il est le CONCEPTEUR et réalisateur, en tant qu'ingénieur en chef, de la liaison Meuse-Moselle. Avec Buzen, il assura un plan de défense des Ardennes contre une éventuelle agression des Coalisés casernés à Luxembourg. Il fut élu représentant et fut l'auteur de nombreuses propositions de loi. Sinon ce résumé s'avère exact.
Salutations. Montigny.

Écrit par : de Montigny | 24/10/2012

Les commentaires sont fermés.