28/06/2007

Les origines politiques de Bouvignes

Bouvignes panorama    La localité de Bouvignes trouve l'origine de son nom d'une appellation gallo-romane du XIe siècle "Bovinia" ou "propriété de Bovinius.

    L'existence de la ville  trouve, par contre, son origine dans un conflit opposant les Princes-Evêques de Liège aux Comtes de Namur.

    Dinant était une des places fortifiées les plus anciennes sur la Meuse. Elle était au haut Moyen-Âge à la fois un bourg fortifié, un centre religieux et un important marché. L'évêque de Liège y possédait une résidence et un domaine qui sera à l'origine de la paroisse St-Vincent.

Bouvignes pnorama NB    A la fin du Xe siècle, l'évêque reçu en don d'un souverain carolingien l'église Notre-Dame et ses dépendances. Par cette donation, l'évêque de Liège était devenu le  principal propriétaire du lieu. Le chapitre Notre-Dame de Dinant forma bientôt un quartier fortifié à l'intérieur de la ville.

    En 985, l'évêque Notger avait obtenu de l'empereur d'Allemagne que son domaine de Dinant soit totalement soustrait à l'autorité du comte de Namur. Ce fut une source de conflit permanent dont l'évêque sortit gagnant. A plusieurs reprises, les évêques successifs reçurent confirmation de leurs droits, de l'empereur Henri IV en 1070, puis plus tard, de Frédéric Ier Barberousse.

Bouvignes vue sur    Le comte de Namur, qui avait perdu peu à peu tout pouvoir sur Dinant et la rive droite de la Meuse, alla s'établir sur la rive gauche du fleuve où il maintint une partie du domaine primitif de Dinant. C'est à cet endroit que se développa une petite bourgade du nom de Bouvignes qui entretiendra des relations de haine avec sa voisine, devenue rivale pour des motifs à la fois politiques et économiques.

                                                                                                                                          (suivre...)

Les commentaires sont fermés.