29/05/2007

Le train royal de Léopold 1er

    A l'origine, le Roi Léopold Ier utilisait habituellement une diligence à deux caisses ainsi qu'un coupé qui fut mis en service en 1842 et il semblerait que la première berline royale ait été construite en 1841, selon le rapport annuel présenté à la Chambre en 1842 par le ministre des Travaux publics de l'époque.

    La berline A3, dotée de trois essieux et de roues à rayons fut utilisée par le Souverain à partir de 1848. L'éclairage intérieur était assuré par trois grosses lampes à huile, dont la partie supérieure dépassait l'impériale, permettant l'évacuation des gaz de combustion. Le lampiste alimentait ces trois points lumineux en grimpant sur le toit.

    La berline B1 ou voiture salon fut construite par les ateliers Carels et faisait partie d'un lot de quarante voitures à deux essieux livrées en 1864 et 1865.

    Un article paru dans le journal n°326 "L'Ami de l'Ordre" fait la description de la nouvelle spécialement construite pour l'usage de la famille royale et de ses invités:

    "La superbe berline qui vient d'être construite pour les voyages de S. M. le Roi mérite de fixer l'attention du public; en voici la description:

    La voiture longue de 12 mètres et demi se divise en 5 compartiments. Le compartiment central forme un riche salon pour le Roi et sa famille Royale. Il est recouvert ainsi que le divan régnant dans le pourtour, en satin gris tendre broché et capitonné. Deux portes formées de glaces étamées d'argent s'ouvrent l'une du côté de l'arrière, sur un petit salon réservé qui donne entrée dans une autre pièce d'une ornementation plus simple où sont placés deux divans en forme de couchettes; l'autre porte du côté de l'avant, s'ouvre sur un petit salon, pour la suite du Roi. Cette pièce est tapissée en coteline réduite capitonnée. En sortant de cette pièce, on entre dans le compartiment qui forme la tête de la voiture et qui sert d'office: les parois sont tapissées en cuir doré repoussé; deux meubles-buffets sont fixés aux angles de l'office dont la porte donne issue à l'extérieur au moyen d'une plateforme et d'un pont-volant qui fait communiquer avec une autre voiture ordinaire de 1ère classe réservée à la suite du Roi.

    Lorsque toutes les portes sont ouvertes, on aperçoit de l'entrée de service cette enfilade de cinq pièces qui offrent un charmant aspect."

    Dans le même numéro du journal, un peu plus loin, un chroniqueur signale que la nouvelle berline a déjà servi une affectation et se trouve à la disposition de la tante de la duchesse de Brabant, l'Impératrice d'Autriche.

    "La nouvelle berline destinée aux voyages de S.M. le Roi et de la famille royale est partie dimanche 18 novembre de Bruxelles pour Mayence. Elle se trouvera dans cette dernière ville à la disposition de S.M. l'Impératrice d'Autriche qui doit se rendre à Anvers mardi prochain."

                                                                                                                                        (à suivre...)

Les commentaires sont fermés.