22/05/2007

Le musée du "Fusil rouillé"

    Le musée a été créé à l'initiative de Monsieur Massart, militaire admis à la retraite, qui, passionné par son métier, s'est appliqué à effectuer des recherches sur les anciens champs de bataille des Ardennes et sur les forts du Namurois.

    La moisson fut importante: obus, grenades, bombes-mortiers, cartouches, fusils, baïonnettes, gamelles, casques, ... abandonnés par les combattants des deux guerres mondiales prirent le chemin de Bioul. Des bombes-mortiers de 80 mm. allemandes, ensevelies depuis des années, furent récupérées au fort d'Andoy, en terre depuis l'attaque du fort en 1914.

    D'autres pièces proviennent encore de brocantes, de bourses de collections ou encore de chez quelques particuliers.

    Le musée ainsi constitué renferme, à côté des armes et des munitions, les uniformes et équipements des armées belges, françaises, allemandes, anglaises, américaines ... qui prirent part aux deux guerres mondiales.

    Une grosse bombe d'avion monte la garde auprès de la porte d'entrée.

Adresse :

Rue du les Dos, 1
5537 BIOUL
Tél : 071/79.85.32

Le musée est ouvert toute l'année de 10 à 18h00

fusil

 

                                                                                                                                       

Les commentaires sont fermés.